volume 19

28 décembre 2017 at 10:12

Titre :

Les Conoidea de l’Oligocène supérieur (Chattien) du bassin de l’Adour (Sud-Ouest de la France)

The Conoidea from the Upper Oligocene (Chattian) of Adour Basin (Southwestern France)

Auteur :

Pierre Lozouet

Résumé :

171 espèces de Conoidea sont recensées dans l’Oligocène supérieur du bassin d’Aquitaine (bassin de l’Adour) représentant de l’ordre de 14% des gastéropodes. Environ 50 espèces étaient connues auparavant dans ces dépôts. Parmi ces 171 espèces, 63 sont décrites comme nouvelles, 22 ne sont pas nommées et 16 espèces sont identifiées en « cf. ». Ces espèces sont généralement mal préservées. On notera également que les Conidae, globalement mal conservés, sont insuffisamment étudiés. Les Raphitomidae sont les mieux representés avec 32 espèces, suivis par les Borsoniidae (26 espèces), Horaiclavidae (21 espèces), Drilliidae (16 espèces), Mangeliidae (13 espèces), Conidae (12 espèces), Turridae (11 espèces), Pseudomelatomidae (10 espèces), Clathurellidae (8 espèces), Terebridae (8 espèces), Clavatulidae (6 espèces), Mitromorphidae (5 espèces), Conorbidae (1 espèce), Cochlespiridae (1 espèce), Turridae? (1 espèce). 24 espèces (14%) sont directement reliées à des espèces connues du Miocène inférieur d’Aquitaine et seulement 4 espèces (2,5%) sont aussi connues de l’Oligocène inférieur d’Aquitaine. En conséquence les Conoidea, reconnus comme le clade le plus riche en espèces, confirme la grande originalité de la faune de mollusques de l’Oligocène supérieur d’Aquitaine.

Mots-clés :

Aquitaine, Oligocene, Miocene, Gastropoda, Systématique, Turridae, Conoidea.

Abstract:

171 species of Conoidea are recorded from the Upper Oligocene of Aquitaine basin (Adour Basin), accounting for nearly 14% of all the gastropods that can be found there. Approximately fifty species were previously known from the same deposits. Out of these 171 species, 63 are accepted as new. 22 species could not be named and 16 species are identified as “cf.”. These species are, for most of them, insufficiently preserved in order to be unequivocally identified. It should also be noted that the Conidae, which aregenerally poorly preserved, are insufficiently studied. Five new species from the Early Miocene (Aquitanian and Burdigalian) are also described. The Raphitomidae are the best represented with 32 species, followed by Borsoniidae (26 species), Horaiclavidae (21 species), Drilliidae (16 species), Mangeliidae (13 species), Conidae (12 species), Turridae (11 species), Pseudomelatomidae (10 species), Clathurellidae (8 species), Terebridae (8 species), Clavatulidae (6 species), Mitromorphidae (5 species), Conorbidae  (1 species), Cochlespiridae (1 species), Turridae? (1 species). 24 species (14%) are directly related to known species of the Lower Miocene of Aquitaine and only 4 species (2.5%) are also known from the Lower Oligocene of Aquitaine. Consequently, Conoidea proved to be the richest clade in species and confirms the great originality of the Upper Oligocene mollusc faunas of the Aquitaine basin.

Keywords:

Aquitaine, Oligocene, Miocene, Gastropoda, Systematic, Turridae, Conoidea.

______________________________________________________________________________________________________________________________________

Titre :

Remarques taxonomiques et nomenclaturales sur les mollusques gastropodes du Paléogène de France et description d’espèces nouvelles. Partie 1 : Vetigastropoda et Neritimorpha

Auteur :

Jean-Michel PACAUD

Résumé :

Des remarques taxonomiques et nomenclaturales sur les mollusques gastropodes du Paléogène de France sont proposées. Dans cette première partie traitant des Vetigastropoda et des Neritimorpha des noms de remplacement sont introduits pour 3 espèces pour lesquelles existent des homonymies primaires : Jujubinus helenae nom. nov., Calliostoma lesporti nom. nov. et Nerita (Amphinerita) symondsi nom. nov. 5 espèces nouvelles sont décrites : Entomella parilis nov. sp., Afrollonia vilcassina nov. sp., Angaria (s.str.) proviliacensis nov. sp., Cirsochilus moucharti nov. sp. et Collonia (s.str.) naonedensis nov. sp.

Mots clés :

Mollusca, Vetigastropoda, Neritimorpha, remarques taxonomiques et nomenclaturales, nouveaux noms, Paléogène, France.

Abstract:

Taxonomic and nomenclatural changes on gastropods of the Paleogene of France are proposed. In this first part, dealing with Vetigastropoda and Neritimorpha, new names are introduced for three species where primary homonymy was occurring: Jujubinus helenae nom. nov., Calliostoma lesporti nom. nov. and Nerita (Amphinerita) symondsi nom. nov. Five new species are described: Entomella parilis nov. sp., Afrollonia vilcassina nov. sp., Angaria (s.str.) proviliacensis nov. sp., Cirsochilus moucharti nov. sp. and Collonia (s.str.) naonedensis nov. sp.

Keywords:

Mollusca, Vetigastropoda, Neritimorpha, Taxonomic and nomenclatural changes, new names, Paleogene, France.

 

Résumé / Abstract Tome 18 pp 94 -111

10 août 2017 at 22:56

 Titre :

Notes taxonomiques et nomenclaturales sur quelques Ampullinidae du Cénozoïque. Cossmanniana, 18 : 94-111.

Auteur :

Pacaud Jean-Michel

Résumé :

Quelques remarques taxonomiques et nomenclaturales sur des Ampullinidae du Paléogène et du Néogène sont proposées. Deux nouveaux noms de remplacement pour corriger des homonymies primaires sont introduits, Pachycrommium javadvipense nom. nov. et Euspira ilhagwilensis nom. nov. Quatre espèces nouvelles sont décrites : Crommium hosgori nov. sp. de l’Éocène de Turquie, Pachycrommium tihense nov. sp.,  Pachycrommium soror nov. sp. et Pachycrommium misrense nov. sp. de l’Éocène d’Égypte.

Résumé / Abstract Tome 18 pp 70 – 93

10 août 2017 at 22:55

Titre :

Observations sur le Marinésien basal (Bartonien, Eocène moyen) du Quoniam à Haravilliers (France). Cossmanniana, 18: 70-93.

Auteur :

Vrinat Xavier

Résumé :

Une excavation temporaire dans une sablière désaffectée au Quoniam, Haravilliers (Val d’Oise), a rendu à nouveau possible l’examen des couches du Marinésien basal (Bartonien supérieur), notamment le niveau couramment dénommé horizon de Mortefontaine. Bien que précédemment étudié par Morellet & Morellet (1922), nos fouilles ont permis d’en préciser la stratigraphie et le contenu paléontologique. Six espèces de gastéropodes, nouvelles pour l’horizon de Mortefontaine, ont été identifiées. Des otolithes de poissons osseux, attribuables à quatre espèces différentes, sont signalés, ce qui est une première pour ce niveau.

Résumé / Abstract Tome 18 pp 38 – 69

10 août 2017 at 22:54

Titre :

Les Sélaciens de la transition Miocène-Pliocène de Gourbesville (Manche ; France) : premier signalement de dents fossiles de Carcharodon carcharias (Linnaéus, 1758) en France. Cossmanniana, 18 : 38-69.

Auteur :

Canevet Jean-Marie

Résumé :

L’acquisition récente d’une collection privée ancienne de dents de Sélaciens fossiles (coll. Fortin) permet de réactualiser les connaissances sur le gisement redonien (sensu Dollfus) de Gourbesville (Manche, France). Cet horizon à nodules phosphatés fut rendu célèbre vers la fin du 19éme siècle par son extraordinaire richesse en Mammifères marins (Siréniens, Cétacés) et coquilles fossiles, qui ne manquèrent pas d’attirer la curiosité de géologues aussi célèbres qu’Albert de Lapparent ou Gustave Dollfus, malgré une exploitation qui ne dura pas plus de six ans.

Cette collection, à laquelle nous avons ajouté des éléments des collections Goubaud (Muséum Emmanuel Liais, Cherbourg.) et Boutillier (Faculté de Caen) a fourni plusieurs centaines de dents de Sélaciens. Parmi elles, deux dents de Carcharodon carcharias (Linnaéus, 1758) sont signalées pour la première fois dans un gisement français. La présence concomitante de cette espèce, d’Isurus oxyrinchus Rafinesque, 1810, et Carcharodon escheri Agassiz, 1843 permet de replacer l’horizon phosphaté dans l’intervalle Messinien /Zancléen, ce qui en fait un assemblage faunique unique pour cette période en France.

Le Sirénien que des publications récentes attribuent encore au genre Halitherium Kaup, 1838 est en réalité un Metaxytherium de Christol, 1840 dont l’abondance semble montrer une relation trophique avec les requins. L’ensemble de la faune issue du niveau phosphaté indique la prévalence d’un climat subtropical à tempéré chaud. Les conditions de formation puis de dépôt des phosphates corroborent ce cachet thermique. De nombreuses similitudes lithologiques et paléontologiques suggèrent un synchronisme avec le niveau basal du Coralline Crag du Suffolk (Angleterre), la base de la formation d’Oosterhout (Pays-Bas), celle de Kattendijk (Belgique) et de la formation de Gram (Danemark).

L’extraordinaire accumulation de dents de Sélaciens associées aux ossements de Metaxytherium au sein d’un conglomérat phosphaté témoigne d’une longue phase de stabilité paléogéographique précédant la réouverture du détroit du Pas-de-Calais (Dover Strait) au Pliocène inférieur. De fait, Gourbesville devient le premier gisement français à fournir une faune de Sélaciens qui contienne des espèces pliocènes, en dehors de la zone méditerranéenne.

Résumé / Abstract Tome 18 pp 3 – 37

10 août 2017 at 22:51

Titre :

Les Cypraeidae et les Ovulidae (Mollusca : Caenogastropoda) du Cuisien (Yprésien moyen) du bassin de Paris (nord-ouest de la France). Cossmanniana, 18 : 3-37.

Auteurs :

Dolin Luc & Aguerre Olivier.

Résumé :

Pour la première fois depuis un siècle, les Cypraeidae et les Ovulidae présentes dans l’Yprésien moyen du bassin de Paris, sont révisées dans leur ensemble du point de vue systématique et taxonomique. Compte tenu des deux espèces dont les types sont perdus et qui n’ont pas été récoltées à nouveau, cette association se révèle être relativement diversifiée : dix genres, regroupant dix-sept espèces. Parmi celles-ci, six Cypraeidae (deux Archicypraea, trois Bernaya, une Cyproglobina) et trois Ovulidae (une Eocypraea, deux Transovula) étaient inconnues.

Tome18 – Fascicule 1-4 décembre 2016

11 décembre 2016 at 19:16

Auteurs : Dolin Luc & Aguerre Olivier.

Les cypraeidae et les Ovulidae (Mollusca : Caenogastropoda) du Cuisien (Yprésien Moyen) du bassin de paris (p 3 – 37)

Auteur : Canevet Jean-Marie

Les Sélaciens de la transition Miocène-pliocène de Gourbesville (Manche; France): premier signalement de dents fossiles de Carcarodon carcharias (LINNAEUS, 1758) en France (p 38 – 69)

Auteur : Vrinat Xavier

Observation sur le Marinésien basal (Bartonien, Eocène moyen) du Quoniam, Haravilliers (France) (p 70 – 93)

Auteur : Pacaud Jean-Michel

Notes taxonomiques et nomenclaturales sur quelques ampullinnidae du Cénozoïque (p 94 – 111)

Résumé / abstract Tome 16 pp. 3 – 119

18 janvier 2016 at 23:03

Titre :

La série marine du Thanétien moyen (Formation des Sables de Châlons-sur-Vesle) à Cauroy-lès-Hermonville (Marne, France). Description et interprétation environnementale de sa sédimentation et de sa faune.

Auteurs :

Leroy Arnaud, Moreau Fabrice, Plaziat Jean-Claude, Pacaud Jean-Michel, Bignot Gérard & Dion Michael.

Résumé :

Cette monographie d’un site particulièrement fossilifère du thanétien moyen du Bassin parisien réunit des contributions très différentes. A travers deux carrières contigües, différents horizons de la Formation des Sables de Châlons-sur-Vesle sont décrits. Les milieux de dépôts sont interprétés à partir de l’analyse des sédiments et des assemblages de fossiles, principalement des mollusques dont la diversité permet de distinguer des peuplements subautochtones, marins infralittoraux, et déplacés depuis le rivage, avec des apports de sous-environnements continentaux. Plusieurs sujets sont traités en détail : les indices de déformations de séismes, la répartition des foraminifères et leur interprétation stratigraphique, la signification écologique des restes de poissons fossiles   (requins, raies et téléostéens), l’évolution des assemblages de mollusques (4 niveaux sont abordés plus complètement, quantitativement), l’écologie des huitres, les perforations par des Naticidae et des Muricidae.  Un atlas commenté de 33 planches montre les différents faciès de chaque unité sableuse. Les légendes concernant les mollusques sont particulièrement développées (commentaires systématiques et écologiques avec référence aux formes actuelles). Les interprétations paléoenvironnementales et climatiques s’appuient sur cet atlas des faunes thanétiennes du golfe parisien, où les peuplements végétaux-sous-marins subtropicaux (herbiers et algues Dasycladacées) et les événements hydrodynamiques ont joué un rôle important.

Abstract :

This monograph of a rich fossil fauna of the Paris basin gives an account of a mid-Thanetian locality. The facies changes within two quarries allow to subdivide the Châlons- sur-Vesle Formation into several subunits. Bathymetry and distance to the shore of the infralittoral sands are deduced from sediment analyses and fossil assemblage interpretations. Variations in the mixture of  subautochtonous and displaced molluscs, and of infralittoral marine biotopes, shorelines and continental subenvironments suggest a transgressiveregressive local evolution. Several topics are  studied in greater detail: the deformation structures on the lower sand, interpreted as seismites; the stratigraphic distribution of the foraminifera and their environmental significance; the regional interpretation of fish biodiversity (sharks, rays and teleosteans); the four main steps in changes of the molluscs assemblages, by means of specimen counting per species. Of special interest is the oyster’s paleoecology (attachment on Dasycladaceae and sea-grass) and the boring predationmarks by Naticidae and Muricidae on molluscs, and their use in the reconstruction of different  life-environments of the  assemblage’s components. An atlas of 33 plates shows the different facies of sand subunits, from the quarry to cleaned horizontal samples of shells accumulations, and a  very complete iconography, especially of vertebrates and molluscs, of the taxa collected at Cauroy-lès-Hermonville and Prouilly (Marne). The plate captions of molluscs include systematic and ecologic comments, with reference to the present distribution of related species. The palaeoenvironmental and climatic interpretations of this fossil assemblage, representative of the inner Parisian gulf of the mid-Paleocene (Middle Thanetian), are founded on the reconstruction of different shallow-water,  marine sea beds, more or less influenced by subtropical seagrass and Dasycladacean algae discontinuous cover and storm hydrodynamics.

Tome 16 – Fascicule 1 – 4 (Juin 2014)

18 janvier 2016 at 22:50

Auteurs : Leroy Arnaud, Moreau Fabrice, Plaziat Jean-Claude, Pacaud Jean-Michel, Bignot Gérard & Dion Michael

La série marine du Thanétien moyen (formation des sables de Chalons-sur-Vesle) à Cauroy-lèsHermonville (Marne,France). Description et interprétation environnementale de sa sédimentation et de sa faune.

 

Tome 17 – Fascicule 1 – 4 (Décembre 2015)

18 janvier 2016 at 22:37

Auteur : Dolin Luc

Redéfinition du genre Loxacypraea Petuch, 2004 (Mollusca, Caenogastropoda) et description d’espèces nouvelles du Miocène inférieur de Floride (USA) et d’Aquitaine (France).

Auteur : Lozouet Pierre

Nouvelles espèces de gastéropodes (Mollusca : Gastropoda) de l’Oligocène et du Miocène inférieur d’Aquitaine (Sud-Ouest de la France). Partie 5.

Auteurs : Pacaud Jean-Michel

Considérations sur l’espèce Hyalea orbignii Rang, 1827 (Gastropoda, Thecosomata, Cavoliniidae). Redécouverte du matériel type porte-nom Original.

Auteurs : Pacaud Jean-Michel & Pons Jacques

 Le genre Rimella (Mollusca, Gastropoda, Rostellariidae) à l’Éocène du  bassin de Paris. Description d’une nouvelle espèce du Lutétien inférieur (Éocène moyen).

Résumé / Abstract Tome 17 pp 90 – 112

16 janvier 2016 at 17:56

TITRE

Le genre Rimella (Mollusca, Gastropoda, Rostellariidae) à l’Éocène du  bassin de Paris. Description d’une nouvelle espèce du Lutétien inférieur (Éocène).

Auteurs :

Jean-Michel Pacaud & Jacques Pons:

Résumé :

Une espèce nouvelle appartenant au genre Rimella a été reconnue au Lutétien inférieur (Éocène moyen) du bassin de Paris. Rimella sandrinae nov. sp. avait été vraisemblablement confondue jusqu’ici avec Rimella fissurella fissurella (Linnaeus, 1767). Cette nouvelle espèce est discutée et comparée aux espèces éocènes du genre Rimella signalées dans le Bassin parisien. Deux espèces nouvelles, Rimella cazesi nov. sp. et R. gomezi nov. sp. sont introduites respectivement pour Rimella cf. fissurella Cuvillier, 1935 du Bartonien (Éocène moyen) d’Egypte et Rimella fusoides sensu Villalta Comella, 1956 non d’Archiac & Haime, 1854 du Bartonien (Éocène moyen) d’Espagne.

Abstract :

A new species belonging to the genus Rimella was recognized in Lower Lutetian (Middle Eocene) of the Paris basin. Rimella sandrinae sp. nov. has probably been confused up to now with Rimella fissurella fissurella (Linnaeus, 1767). This new species is discussed and compared with the Eocene species of the genus Rimella indicated in the Paris Basin. Two new species, Rimella cazesi nov. sp. and R. gomezi nov. sp., are introduced for Rimella cf. fissurella Cuvillier, 1935 from the Bartonian (Middle Eocene) of Egypt and Rimella fusoides sensu Villalta Comella, 1956 non d’Archiac & Haime, 1854 from the Bartonian (Middle Eocene) of Spain, respectively.