Recommandations aux auteurs

La revue COSSMANNIANA comprend un tome chaque année, qui regroupe environ quatre numéros. Les articles de plus de 30 pages sont en principe publiés en numéros hors-série, de même que les séries d’articles proposées groupées et se rapportant à un même thème. Ne sont acceptés que les articles originaux, rédigés en français ou en anglais, après avis d’un comité de lecture qui pourra demander des modifications aux auteurs. Les articles dont le sujet déborde du domaine de compétence de la revue (Macrofaune du Tertiaire d’Europe) devront être au préalable soumis à agrément.

La soumission de manuscrits à COSSMANNIANA implique que ceux-ci soient originaux, non publiés ou non soumis à une autre publication. La langue anglaise est acceptée.


Préparation du Manuscrit

Le document, soumis pour publication, doit comporter l’ensemble du texte et des figures éventuelles. Le texte est fourni soit sous formes dactylographiée (en double interligne, avec des marges de 30 mm au moins), en recto seulement, soit sous forme d’une disquette informatique avec sortie papier témoin.

Le texte doit être structuré de la façon suivante :

● TITRE.

● Auteur(s).

● Adresse des auteurs.

● Résumé en français (pour les textes de plus de 2 pages)

●  Titre en anglais.

●  Résumé en anglais (pour les textes de plus de 2 pages).

● Auteur(s)

● Mots-clés

● Texte proprement dit.

● Listes des références citées.

●  Légendes des figures, avec indication des grossissements.


Titre

Le titre ne doit pas comporter plus de 150 caractères espaces comptés.


Auteurs (s)

Prénom(s) et nom suivi d’un numéro en exposant renvoyant à l’adresse de l’auteur.


Adresse des auteurs

L’adresse du ou des auteurs doit être mentionnée avec son courriel.


Résumé/Abstract

Le résumé ne doit pas excéder 1000 mots et doit être informatif avec la/les problématiques, les faits, les idées et les conclusions. Aucune référence n’est permise. Tous les nouveaux taxons doivent être reportés.

Le résumé dans une autre langue doit refléter trait pour trait les affirmations du résumé de la langue principale.


Mots clés

Les mots clés ne doivent pas être supérieurs à 10. Ils doivent être classés par ordre alphabétique. Ils sont une explication du titre. Aucun mot du titre ne doit apparaître comme mot clés.

Les mots clés dans une autre langue doivent être la traduction des mots clés de la langue principale.


Texte

Le texte doit être écrit avec un espace double en laissant une marge de 2,5 cm de chaque côté. Il ne doit pas être justifié.

Il en est de même pour l’usage des pronoms personnels (« je… », « nous… ») ; leur préférer les tournures impersonnelles.

Pagination

Les pages doivent être numérotées.

Acronymes, abréviations

Tous les acronymes et toutes les abréviations doivent être expliqués quand ils sont utilisés pour la première fois ou référencés dans une section au début du texte.

Systématiques

La description taxonomique doit inclure la systématique des catégories en adoptant la classification (conventionel ou cladistique) suivi par le nom du ou des auteurs, et de l’années de publication, les référence de(s) illustration(s) et la synonymie suivant l’exemple ci-dessous :

Le texte doit comporter la liste du matériel étudié ainsi que sa diagnose (si nécessaire), sa provenance, sa description,  des remarques (si nécessaire), sa distribution géographique et répartition stratigraphique (si nécessaire). Si un nouveau genre est décrit, une section en en-tête doit être avec le nom du nouveau genre comme suivant :

    Globifundia nov. gen.

suivie par l’origine du nom, sa diagnose, les comparaisons avec les genres proches, l’espèce type.

Si une nouvelle espèce est décrite, le paragraphe doit être intitulé comme suivant :

    Globifundia robusta nov. sp.

suivi par les références aux illustrations, l’origine du nom, les spécimens types désignés (holotype et paratypes), l’horizon type, la localité type, une diagnose, une description ainsi qu’une comparaison avec les espèces proches.

Les cotations bibliographiques

 Elles doivent être comme les exemples suivant : (Durand, 2001) ; Durand (2001:  34-36) ; Durand (2001, Pl. 1, Fig. 34-36); (Durand & Durand , 2002) ; (Durand et al., 2002).

Notes de bas de pages

Aucune note de bas de page n’est autorisé.


Illustrations

Toutes les illustrations doivent être fournies à part, non montées. De même, pour les clichés photographiques (originaux non tramés, tirés sur papier brillant à leur taille définitive).

Illustrations dans le texte

Les figures à insérer dans le texte peuvent avoir une largeur de 77 mm (sur une colonne) ou 164 mm (sur deux colonnes). Ces figures sont numérotées ainsi : Fig. 1 à Fig. n (y compris les tableaux). On notera en marge du texte l’endroit où l’on souhaite voir apparaître les figures dans le texte. Les légendes des figures doivent être mises sur une/des page(s) séparée(s).

Planche

Les planches photographiques peuvent avoir un format utile de 164 mm de large et 250 mm de haut, mais il faut prévoir la place pour insérer les légendes en bas de planche. Les planches sont paginées à la fin de l’article, et ne sont pas considérées comme « hors texte » ; de ce fait, leurs figures sont numérotées à la suite des figures ordinaires. Les figures relatives à un même individu sont à numéroter 1a, 1b, etc.


Remerciements


Références

Les références bibliographiques sont présentées dans l’ordre alphabétique des auteurs cités ; Il est préférable d’éviter les abréviations, surtout dans le nom des revues. Pour les revues régionales ou peu connues, signaler la ville de production. Toutes les références données dans le texte doivent être présentes dans la liste des références bibliographiques, et inversement. Les références doivent être présentées comme suit :

Pour les publications

ZHELEZKO V.I. – 1994 – Sharks of family Jaekelotodontidae of european and middle Asian paleobiogeographic provinces. – Bulletin de la Société Naturelle de Moscou, Section Géologie, 69 (6) : 47-62.

Pour les livres

LAMARCK J.B. – 1840 – Histoire naturelle des animaux sans vertèbres. Deuxième édition revue et augmentée de notes présentant les faits nouveaux dont la science s’est enrichie jusqu’à ce jour, par G.P. DESHAYES et H. MILNE EDWARDS. Tome 3: Radiaires, Vers, Insectes. 2e édition, 770 p. (Échinides, p. 263-394), J.B. Baillère édit., Paris.

Pour les chapitres de livres

DUTHEIL D.B. – 1999 – An overview of the freshwater fish fauna from the Kem Kem beds (Late Cretaceous: Cenomanian) of southeastern Morocco. In : Arratia G. et Schultze H.-P.,(eds.). – Mesozoic Fishes 2 – Systematics and the Fossil Record, Verlag Dr. Friedrich Pfeil, pp. 553-563, München.

Pour les thèses et mémoires

Boulenger D. – 1968 – Révision du Nummulitique de la Chalosse, du Béarn et du Bas-Adour (Landes et Basses-Pyrénées). Thèse Doctorat ès-sciences, Université de Paris, 376 p.


Soumission du texte

Le manuscrit doit être envoyé en trois exemplaires sur feuille A4 rédigé en recto seul  aux rédacteurs en chef.


Soumission du texte Electroniquement

Remarques : la fourniture d’un fichier informatique n’est utile qu’après correction des épreuves sur papier, le texte se présentant alors sous sa forme définitive. Seules les disquettes lisibles sur un PC (ou sur un Mac) pourront être utilisées.